GAËLLE BOUCAND


FLURRY

16mm projector, 16mm film (loop) I variable dimensions I 2007

-

EN — Flurry is a 16 mm film of 2007’s most commercial computer screensaver.

FR — Flurry est un film 16mm de l’économiseur d’écran d’ordinateur le plus commercialisé en 2007.

-

IMAGE

Exhibition view Arratia Beer Gallery, Berlin, DE

-

ENTRETIEN AVEC CLARA SCHULMANN (EXTRAIT), PARTICULES N°20, 2008

C. S. : Tu t'attaches aussi à décrire un certain état technologique du monde. On peut te rattacher à un mouvement contemporain qui se veut attentif à la notion d'obsolescence, comment définirais-tu cette idée ?

G. B. : Ce qui m’intéresse ce n’est pas l’obsolescence en soit mais les erreurs, les passages non linéaires de l’histoire technologique. Le rapport à la mémoire distordu qu’induit aujourd’hui une vitesse exponentielle de production des objets. Cette mémoire spécifique que nous développons tous, qui demande de plus en plus de souplesse et d’allers-retours est, il me semble, particulière à notre époque. Pour donner un exemple : nous sommes les premiers à expérimenter d’avoir à la fois des lecteurs mp3 dans nos poches et de pouvoir se rappeler très précisément le son qu’émet un walkman quand il rembobine une bande magnétique. Une forme de schizophrénie technologique.
Cela relève du même type d’intérêt que celui que je porte aux espaces : s’il existe aujourd’hui de tels décalages urbanistiques (une île désertée à 10 min du centre de Manhattan) c’est sans aucun doute parce que la vitesse de construction et d’urbanisation n’a jamais été telle qu’au cours du siècle dernier. J’ai le sentiment d’assister à un processus qui s’emballe et produit inévitablement des bugs. Je pars alors de ces bugs, de choses qui n’ont pas fonctionné, qui ne se sont pas développées à la même vitesse que leur entourage urbanistique ou technologique pour développer au sein de mes pièces une forme de mémoire élastique.

Journal Particules n°20, page 4 (FR)